Etude conduite entre septembre 2011 et juin 2012 par Laurent MEESCHAERT

Le respect d’un certain nombre de critères éthiques (environnement, gouvernance, politique sociale de l’entreprise) est toujours plus au cœur des préoccupations des investisseurs (particuliers ou institutions financières) dans leurs décisions de placements.

Mais le critère « bioéthique » reste encore assez méconnu dans le domaine de la gestion de patrimoine.

J’ai donc entrepris une enquête auprès de 44 laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques cotés sur les places financières afin de connaître leur pratique en matière de recherche sur les cellules souches.

L’objectif de cette enquête est d’encourager une recherche médicale à la fois performante et pleinement respectueuse de la dignité humaine.

Auteur de l'enquête


Annexes